Quelles sont les applications d’une chambre à vide ?

chambre à vide

Publié le : 10 janvier 20234 mins de lecture

L’enceinte à vide constitue l’une des technologies d’étanchéité parmi les plus performantes qui soit. Disponible en différentes tailles et résistances, elle s’adapte à des opérations spécifiques.


En quoi consiste une chambre à vide ?

Aussi appelée « cloche à vide », il s’agit d’une enceinte rigide dans laquelle l’air (ou des gaz) est retiré et envoyé vers l’extérieur à l’aide d’une pompe à vide, un dispositif d’aspiration doté d’un tuyau. Ainsi, la pression qu’elle contient devient extrêmement faible. Elle est généralement fabriquée en métal (inox, acier, aluminium, bi-métal) et se décline en différentes épaisseurs de paroi. Sa perméabilité, sa conductivité électrique ainsi que sa résistance dépendent des propriétés du matériau employé. Les chambres à vide sont utilisées dans les processus de production industrielle, dans la recherche expérimentale et même dans le domaine aérospatial. Il existe des modèles d’enceintes à chauffage inductif, qui servent à débarrasser certains éléments de leur humidité et impuretés, tout en éliminant les bulles d’air et les gaz, s’il y en a. Elle est utilisée surtout pour le séchage, le recuit et le dégazage de produits ou d’équipements.

Quelles en sont les principales applications ?

Le dégazage à vide, la projection sous vide et la simulation aérospatiale en sont les applications les plus connues. Le dégazage à vide est un procédé qui est employé pour retirer des bulles de gaz ou d’air contenues dans un liquide. Utilisé, par exemple, dans un mélange de silicone, de résine ou d’époxy avec un produit durcisseur, le matériau traité devient transparent et plus résistant. Pour éviter le débordement, il est important que le moule soit adapté et que la taille de l’enceinte soit supérieure à son contenu ; le dégazage sous vide transforme le matériau traité en mousse dont le volume se multiplie de 4 à 5 fois. Quant à la projection sous vide, elle est destinée surtout à la métallisation sous vide lorsqu’il s’agit de recouvrir un élément d’une fine couche de métal. Le processus est réalisé à température élevée et le vide élimine les impuretés et l’humidité qui peuvent altérer le revêtement effectué. Le domaine de la fabrication d’optiques a recours à ce procédé. Outre ses applications dans le domaine industriel, l’enceinte à vide (thermique) s’avère incontournable dans le secteur aérospatial. En effet, elle permet de simuler les conditions environnementales présentes dans l’espace en créant un ultravide ainsi qu’un radient élevé de température. Ce qui facilite le contrôle simultané de la pression et de la température au sein l’appareil. Elle sert, entre autres, à reproduire le contexte de la lévitation.

Où peut-on se procurer ces enceintes ?

Optez pour une entreprise spécialisée dans ce domaine, réputée pour la qualité de ses produits et de son service à la clientèle. Vous pouvez choisir une enceinte déjà assemblée ou en commander une basée sur vos propres plans et cahier des charges. Le spécialiste Neyco.fr constitue une référence de choix dans ce secteur d’activité. En opération depuis 50 ans et certifiée ISO 9001 depuis 16 ans, les compétences scientifiques et techniques de cette entreprise sont constamment mises à jour. Ses conseillers sont en mesure de vous soumettre un plan adapté à vos besoins ou de donner suite à votre projet à partir de simples schémas ou de dessins techniques.


Faire appel à un spécialiste du nettoyage de filtre industriel
Quels sont les métiers de l’industrie qui recrutent ?

Plan du site